La première fois

La première fois... Non pas celle où j'ai fait l'amour, mais plutôt celle où j'ai vue des poils sur une femme !

 

Je n'ai jamais été regardant sur la pilosité, en fait, j'en ai toujours eu clairement rien à foutre. Mais ma femme, comme presque toutes les femmes, se plie au dictat du poils interdit chez les femmes. Donc elle se rasait tout le temps les aisselles et les jambes comme sa mère le lui avait gentiment et très connement appris… La pauvre croyait bien faire pour me plaire.

 Et comme beaucoup, elle avait souvent la flemme et donc avait des petits poils, juste assez long pour piquer ;)

 

Mais une fois, elle a eu la flemme un peu plus longtemps que les autres fois. Nous faisions l’amour, et soudain mon regard a été attiré par son aisselle, et plus précisément par ces petits bouts sombre qui en sortait... Et j'ai eu une révélation, comme un choc ! Une femme adulte, ça a des poils ! Et surtout, c'est absolument magnifique ! Et très excitant !

 

Au lieu de voir une peau abimée, sèche, pleine de petit point noir que sont les poils coupés qui essais de sortir. J’ai vu une peau bien belle, avec de magnifiques poils en sortant. J'ai vu ma femme avec son corps d'adulte pour la première fois ! Et j’ai adoré ça !

Bien plus encore, j’ai été attiré, j’ai voulu embrasser, mordiller ces poils! Je ne sais pas ce qu’il me prenait. Je n’avais jamais ressenti cela.  C’était plus fort que moi, alors je me suis doucement approché. J’avais peur de sa réaction, ce n’est pas banal comment endroit…J’ai doucement posé mes lèvres sur ces petits poils, senti l’odeur enivrante de ma femme, légère et douce à la fois. Puis, doucement, j’ai écarté les lèvres. J’ai senti les poils frotter sur mes lèvres, puis doucement rentrer, juste assez pour que je puisse les pincer et les tirer avec mes lèvres… J’ai recommencé plusieurs fois. J’ai fini par frotter ma langue contre mes lèvres fermées, et j’ai senti ces petits poils dépasser légèrement. J’ai joui immédiatement !

Je lui ai demandé de les garder pour moi. Malheureusement, les gens sont cons, et font des remarques quand ils ne se contentent pas de regarder avec insistance d'un air dégouté (Pov'con !), et donc elle les rase quand elle doit montrer ses aisselles en public. Je ne peux en aucun cas le lui reprocher ! Et je ne le fais pas, elle est déjà très gentille de les garder le reste du temps pour moi, en plus, nous faisons des économies de temps, et d’argent et nous en sommes très content tous les deux.

Et bien à chaque fois qu'elle se rase (horreur et damnation !), c'est la même chose. Un vrai choc de voir une adulte dans un corps de petite gamine prépubère…Sans aucun poils :’(

 

Bref, c'est ce jour-là que j'ai su que la pédophilie n'était pas mon truc... (Oui rien que ça !)

 

Il est scandaleux qu'en 2018, les femmes soient toujours obligées de se plier à un diktat 100% financier, et totalement dégradant, qui en plus mutile la peau...

Le pire étant que se sont surtout des femmes qui font des remarques cinglantes à ce sujet…

 

Vive le poil, et vive l'amour !